Dossiers HEL n° 6 : Linguistiques d’intervention – Présentation

logoCOLSHESLLinguistiques d’intervention

Des usages socio-politiques des savoirs sur le langage et les langues.

 

Présentation

Le colloque international annuel de la SHESL était consacré en 2012 aux usages socio-politiques des savoirs sur le langage et les langues dans une perspective historique, trans-culturelle et actuelle.

L’objectif général était de mettre en perspective les relations que les sciences du langage (l’appellation était à prendre lato sensu) ont entretenues par le passé et entretiennent aujourd’hui avec le domaine socio-politique afin, d’une part, de dégager un panorama des enjeux auxquels les travaux relatifs au langage peuvent être mêlés et, d’autre part, de développer une réflexion sur le rôle du théoricien du langage – chercheur, expert, missionnaire, citoyen… – ainsi que sur la manière dont il fait autorité, refuse de faire autorité, ou s’autorise lui-même.

Plus largement, nous invitions les participants à interroger le rapport entre savoirs sur le langage et/ou les langues et intervention socio-politique : les sciences du langage sont-elles plus perméables aux doctrines socio-politiques que d’autres savoirs sur l’homme ? Le sont-elles autrement ?

Les contributions – parmi lesquelles quatre conférences invitées – se sont organisées pour le colloque autour des quatre axes thématiques suivants :

1. Le théoricien du langage en tant « qu’acteur ».

Parce qu’il est membre d’une société, le descripteur de langues est concerné par l’actualité sociale et politique de son temps. Être social et observateur d’une activité sociale : comment ces deux statuts se concilient-ils dans l’activité intellectuelle du spécialiste ? Comment certains ont-ils volontairement utilisé leurs travaux à des fins socio-politiques ? Sous quelles formes un engagement socio-politique peut-il imprégner une réflexion relative au langage et/ou aux langues ?

2. Le théoricien du langage en tant que « récepteur ».

Parce qu’il est spécialiste, le théoricien du langage peut être sollicité et devenir, qu’il le veuille ou non, le relais de projets socio-politiques. Le travail des missionnaires, la promotion de variétés linguistiques sur « commande », la très actuelle fonction d’expert, sont des exemples patents de ce statut.

3. Le théoricien du langage dépossédé de ses travaux.

Le grammairien, linguiste, lexicologue élabore des outils dont il ne maitrise que partiellement la finalité. Ses travaux, en effet, peuvent parfois être détournés et instrumentalisés à des fins diverses (sociales, politiques, religieuses, etc.). Comment fait-il face à cette récupération ?

4. Comment s’articulent, dans les sciences du langage, les différentes dimensions de « l’intérêt de connaissance » (théoriques, pratiques, sociales) ?

 

Présentation

 

 

 

Parution du numéro 7 des dossiers d’HEL

Lecture vernaculaire des textes classiques chinois / Reading Chinese Classical texts in the Vernacular

Dirigé par John Whitman et Franck Cinato

kyotoLes gloses à la croisée des cultures : Leur étude dans une perspective comparatiste vient enrichir notre compréhension d’un phénomène transculturel lié au transfert de connaissances. Dans le Japon des périodes de Nara et début Heian et dans l’Europe carolingienne, les lettrés ont développé des stratégies de lectures qui présentent des convergences, sans que ces cultures n’aient jamais eu de contact direct.

Héritiers en la matière des traditions chinoises pour les uns et de l’Antiquité Gréco-romaine pour autres, ils les ont respectivement adaptées, amplifiées et développées afin de répondre adéquatement à la nécessité de transmettre et créer du savoir.

À l’occasion d’un voyage d’étude au Japon, des chercheurs européens ont pu confronter leurs expériences avec celles de leurs collègues japonais. Ce nouveau dossier d’HEL fait le point sur la démarche et suivra l’actualité des échanges féconds en cours.

Rencontre autour de quelques manuscrits glosés

temple_shintoRencontre autour de quelques manuscrits glosés de la Bibliothèque nationale de France Jeudi 28 novembre 2013.
 Bibliothèque nationale (Richelieu), département des manuscrits. Dans le prolongement des journées d’études tenues au Japon, (voir les résumés du workshop 2013) Charlotte Denoël, Sumi Shimahara, Andreas Nievergelt, et Franck Cinato ont présenté quelques manuscrits glosés de la BnF aux Prof. Ishizuka, Harumichi (Hokkaido University), Kosukegawa, Teiji (Faculty of Humanities, University of Toyama), Ikeda, Shoju (Hokkaido University), Yamamoto, Shingo (Shirayuri College), Takada, Tomokazu (National Institute for Japanese Language and Linguistics). Ce fut l’occasion d’échanges des points de vues et de réflexions sur les pratiques des copistes et des glossateurs. Continuer la lecture de Rencontre autour de quelques manuscrits glosés

Carnet de voyage et perspectives (Japon, 2013)

Compte-Rendu d’un voyage de recherche au Japon

Voir également : Sommaire des dossiers HEL n°7 

Lecture vernaculaire de textes classiques  chinois

par Franck Cinato

temple_shintoSi certains en doutaient encore, les champs de recherche parallèles ont tout à gagner à opérer des démarches comparatistes ! C’est précisément ce que vient de prouver une initiative, qui a pris la forme d’un voyage d’étude et d’un workshop, organisé par les Prof. John Whitman (Cornell University / National Institute for Japanese Language and Linguistics : NINJAL), Teiji Kosukegawa (小助川貞次 ; University de Toyama), et Valerio Alberizzi (Waseda University) dans le cadre de l’université Waseda de Tokyo. L’événement s’est déroulé du 26/07 au 1/08/2013 à Kyoto et Tokyo, où des chercheurs japonais, coréen et européens ont été réunis afin de présenter leurs travaux et comparer les approches respectives. Le séjour d’étude a été rythmé par les visites de plusieurs institutions japonaises conservant des manuscrits annotés et a eu comme point d’orgue une journée d’étude qui s’est tenue le 30/07/13 sur le thème de « la lecture vernaculaire des textes classiques » (Workshop on Reading Chinese Classical texts in the Vernacular)1.

Continuer la lecture de Carnet de voyage et perspectives (Japon, 2013)

  1. Voir l’article de J. Whitman []

Dossiers HEL 7 – Explaining what kundoku is …

Kosukegawa Teiji 
Faculty of Humanities, University of Toyama
kskgawa@hmt.u-toyama.ac.jp

Text : Explaining what kundoku is in the premodern Sinosphere (Full text in pdf)

Manuscript_K. T. is Professor of Japanese Linguistics at Faculty of Humanities, University of Toyama since 2000. He works on The Reception of Classical Chinese Texts in Ancient Japan, with a special focus on the Kunten and Kundoku traditions.

 

 

 

 

Picture caption : The Adamantine Pinnacle Sutra (collection of the NINJAL in Tokyo), copied in the early 9th century ; White glosses added in 1170.

Continuer la lecture de Dossiers HEL 7 – Explaining what kundoku is …

Dossiers HEL 7 – Projet « Reading Classical texts »

John B. Whitman
NINJAL/Cornell University
jbradfordwhitman@gmail.com

Text : Présentation du projet Reading Classical texts in the Vernacular (Full text in pdf)

KygolJohn B. Whitman is Professor of Linguistics at Cornell University and the Department of Crosslinguistic Studies at the National Institute for Japanese Language and Linguistics (NINJAL) in Tokyo. He has served as chair of Linguistics at Cornell and Director of the East Asia Program. He works on historical/comparative linguistics, language typology, and syntactic theory, with a primary focus on the languages of East Asia. He has published on the diachronic syntax, phonology, and morphology of Japanese, modern Japanese syntax, Korean syntax, and the diachronic syntax of Chinese. His current research focus is on the principles of syntactic change.

Picture caption : Sŏkdok (Interpretive) Kugyŏl in the Kŭmgwangmyŏng-gyŏng               (金光明經), fascicle 3. Xylograph, 13th century (Koryŏ period).

Continuer la lecture de Dossiers HEL 7 – Projet « Reading Classical texts »

Dossiers HEL 7 – Kunten glossed texts…

Valerio Alberizzi
University of Waseda, Tokyo
valerio.luigi.alberizzi@gmail.com

Text : An introduction to kunten glossed texts and their study in Japan (Full text in pdf)

MSS_VAValerio Luigi Alberizzi holds a Ph.D. in Japanese Language and Linguistics from the University of Ca’ Foscari, Venice (Italy). He is currently Associate Professor at the Open Education Center, Waseda University, Tōkyō, where he coordinates the Italian language program.

He has taught courses on both modern and classical Japanese language in the Department of East Asian Studies, University of Ca’ Foscari, Venice, and in the Department of Modern Foreign Languages and Literatures at the Alma Mater Studiorum University of Bologna

Picture caption : The precious key to the esoteric treasure Hizōhōyaku 秘藏寶鑰 (University of Tōkyō, 1168, p. 1)

Continuer la lecture de Dossiers HEL 7 – Kunten glossed texts…

Liste des dossiers d’HEL déjà parus

Dans la série « les dossiers d’HEL » sont disponibles actuellement les numéros suivants :

Supplément électronique à la revue HEL